YAG BARI BOXING CLUB - ÉCOLE DE BOXE POUR MUTANTS DE LA RUE

October 6, 2016

Lettres communes # Juin 2015

 

Yag Bari, le grand feu, en langue rrom, est une formule prononcée la première fois par Vicente Rodriguez Fernandez, rrom d'Espagne, gitano, et militant de la jeunesse rrom révolutionnaire d'Europe. On l'appelle aussi Magnéto. Car dans les premiers numéros dessinés de la série X-men, Magnéto, le chef du gang des « super vilains » est né d'une famille d'orfèvres rroms. Ayant fui l'Allemagne nazie, il est arrêté en Pologne et enfermé dans le ghetto de Varsovie, où séparé de sa mère, de rage, il manifeste pour la première fois, un don surnaturel : le contrôle à distance des métaux, et se révèle à lui même son statut de mutant. Les mutants sont des extra-humains ou X-men. Déporté à Birkenau, il retrouve dans le « camp des familles tziganes » une jeune femme grandit dans son voisinage d'enfance : Magda. Participant à l'insurrection gitane du 16 mai 1944, puis à la révolte des Sonderkommandos (prisonniers spéciaux des camps de concentration), il s'échappe avec elle et s'installe dans la campagne de Bohème sous la fausse identité de Erik Lensher. Après que son épouse et leur jeune enfant périssent dans un incendie causé par une attaque de paysans contre son village, il s'engage dans le combat révolutionnaire aux côtés de Charles-Xavier, militant antifasciste et chasseur de nazis.

 

Les deux amis vont s'opposer quand à la méthode à employer pour protéger les mutants contre la domination politique qu'ils subissent de la part des sociétés parlementaires de marché. Charles Xavier fonde une « école atomique pour jeunes surdoués » afin de contrer la discrimination dont sont victimes les jeunes mutants, avec à terme l'ambition de les voir intégrer une société qui, devenue tolérante, les accepterait avec leur différence d'extra-humains. Magnéto a la conviction que les sociétés parlementaires de marché ont pour projet fatal l'anéantissement de la mutation, et la perpétuation du génocide commencé durant la Seconde Guerre Mondiale. Selon lui la guerre est perpétuelle, et les mutants, désorganisés et faibles, en sont les perpétuelles victimes. Dés lors la question qui traverse la minorité est la suivante : « et si Magnéto avait raison ? » lorsque le gouvernement « démocratique » met au point un programme d'assimilation forcée des mutants avec dispositifs bio politique qui doit annihiler organiquement la mutation, la confrérie de Magnéto entreprend d'accélérer la guerre défensive et offensive, en mettant au point une arme subversive qui doit provoquer la mutation de tous, le devenir minoritaire de l'entière humanité.

 

La question du rapport de force politique et de la maîtrise de la violence est au centre de la pratique, l'action et de la réflexion de l'école de Boxe Yag Bari, comme elle au centre de la plus ancienne tradition des Arts Martiaux, telle que reprise dans la pop culture mondiale : X-Men, Star Wars, Bruce Lee.

 

Kung-Fu signifie « effort qui dure » sur la voie de la maîtrise. Le Maître est celui qui continue sur la voie sans achèvement qu'il prolonge infiniment dans la diffusion : alternativement élève et enseignant. La voie parvient à la possibilité de la plus grande violence par celui qui est seul capable de ne jamais l'exercer. C'est l'état de « rétention de la puissance » où le pratiquant est devenu enfin libre. La violence est alors devenue force qu'il a le pouvoir dés lors d'engager dans un rapport politique formé qui tendra vers le rétablissement de la justice dans la situation.

 

Créée en Septembre 2013 en Seine-Saint-Denis par des activistes Rroms et non-Rroms, hommes et femmes, ayant en commun la pratique de l'art martial et l’engagement pour la défense des droits civiques, Yag Bari compte aujourd'hui 50 membres dont la moitié de jeunes de moins de 14 ans vivant en squats et bidonvilles et directement menacés dans leur existence par la violence institutionnelle. Dans un contexte de violence politique mêlant discrimination et désintégration des minorités racisées, l'école de boxe Yag Bari est un outil puissant de renforcement de la prise de confiance des pratiquants en eux, en tant que groupe et en tant qu'individus. L’école fournit un enseignement pratique suivant les principes de la « rétention de la puissance »: l’accroissement de la force morale par la domination de la violence interne (émotionnel) et externe (relationnel). C’est suivant ces vertus que l’enseignement entend mettre en capacité ses pratiquants de reconquérir leur dignité, défendre leurs droits et les droits des autres, suivant la voie double de la justice interne (éthique) et externe (politique). ■

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

L’antitsiganisme est le racisme spécifique contre les Rroms, les Sinté, les Gitans, les Voyageurs et autres personnes qui sont stigmatisées en tant qu...

Antitsiganisme : un texte de référence

March 3, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Archives